Dromolib poursuit son travail sur l’amorçage de l’autopartage libre-service en Biovallée.

Les deux premières stations composées de deux véhicules électriques chacune pourraient être implantées dès juin 2022 sur la Communauté de Communes du Val de Drôme et sur la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans.

En juillet et septembre 2021 nous avions organisé deux ateliers portant sur l’élaboration de la stratégie de communication du projet d’autopartage en Biovallée. Ces temps d’échanges ont permis de travailler sur les enjeux, les objectifs et le type de communication à mettre en place. Nous profitons de cet article pour remercier les personnes qui ont participé et donné leurs idées durant ces ateliers.

Il est temps de choisir un nom pour le service d’autopartage !

Et pour nous aider dans ce choix nous vous proposons une consultation par vote jusqu’au 23 janvier 2022, pour indiquer le nom que vous préférez et donner de nouvelles idées de noms si vous le souhaitez.

 

Merci à vous !

Une fois que le nom sera déterminé, si vous souhaitez vous impliquer dans la phase du choix du logo, n’hésitez pas à nous le signaler afin que nous vous invitions aux réunions de travail.

 

 

 

Pour plus d’informations sur le projet, vous pouvez consulter ces documents :

 

Contact Dromolib :
  • elodie.bruel@dromolib.fr
  • 07 66 71 76 35

 

Les réponses aux questions posées par certaines personnes ayant participé au sondage sur le choix du nom du service d’autopartage :
Question : Est-ce que ce service à vocation à intégrer un service plus large de mobilité sur le territoire ?

Réponse : Déployer un service d’autopartage permet de répondre à plusieurs situations : aider les habitants qui le souhaitent à se séparer de leur deuxième voiture, pouvoir compter sur une voiture en partage pour des besoins occasionnels, permettre aux habitants de villages plus éloignés de partager une voiture pour n’en payer que l’usage. De plus, la volonté est de travailler (avec les personnes que cela intéresse) à un modèle économique qui permette de réduire les coûts du service au maximum. Il est évoqué notamment la constitution d’une coopérative de location pour acheter les prochaines voitures du service en commun (utilisateurs, collectivités, autres…) et d’identifier un système local de réservation des véhicules. Le service sera donc plus large si les habitants souhaitent/acceptent/réussissent à s’en emparer. Nous communiquerons des prochains rendez-vous. Merci de nous indiquer si vous êtes intéressés pour recevoir directement les informations.

Question : Est-ce que ce service est appelé à s’étendre au delà de la Drôme ?

Réponse : Le service est actuellement pensé pour se développer sur le territoire Biovallée puis sur les territoires drômois intéressés. A ce jour il n’est pas prévu d’étendre le service au-delà du Département de la Drôme.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.