Malgré le confinement, les jeunes élus du Conseil Départemental des Jeunes de la Drôme, continuent de travailler sur leurs différents projets. Les différentes commissions se réunissent en visioconférence.

La Commission Mobilité s’est réunie ce mercredi 13 mai en visioconférence pour avancer sur le projet “Ecoday”.

Pour rappel, depuis octobre 2019, Dromolib intervient dans cette commission en tant qu’animatrice et support sur le sujet qui peut être complexe : la mobilité.

La Commission souhaite réaliser un événement inter-collèges autour de la mobilité. Le but est de sensibiliser les élèves sur leur mobilité et de les inciter à venir avec des modes de déplacements plus respectueux de l’environnement.

Pour construire ce projet, les jeunes élus ont eu l’idée de diffuser un questionnaire en février, auprès des collégiens de toute la Drôme, ainsi qu’aux Proviseurs, Conseillers Principaux d’Education, enseignants et personnels des établissements. Ce questionnaire a eu un vif succès puisque plus de 1000 personnes ont répondu. [ Consultez les résultats ici ]

L’objectif de ce questionnaire est de faire un état des lieux des pratiques actuelles des déplacements domicile-collège, ainsi que d’étudier la sensibilité et l’envie que peuvent avoir les personnes à se déplacer autrement.

Des résultats qui montrent un engouement pour un tel événement.

Le confinement a un peu bousculé les choses et a permis aux jeunes élus de se rendre compte qu’un tel projet n’est pas simple à mettre en place. Dans cette dynamique, Dromolib, pour les aider à avancer a suggéré aux élus d’identifier les Menaces, Opportunités, les Forces et les Faiblesses que peut rencontrer leur événement.

A l’issue de cette visio-conférence, quelques éléments ont été identifié, notamment les “menaces” climatiques (météo) et sanitaires. Les jeunes élus vont pouvoir identifier d’autres éléments d’ici la prochaine visio-conférence.

Pour envisager les risques météorologiques sous un nouvel angle, il a été convenu avec les élus, d’effectuer un travail de référencement des possibilités de déplacement “propre” même en temps de pluie. Ce travail amènera les jeunes à chercher des initiatives locales, nationales et internationales sur le sujet.

Nos jeunes élus restent donc très actifs sur le sujet de la mobilité !