Ce lundi 17 septembre 2018, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a présenté les détails de l’appel à projets “Vélo et territoires 2018” qu’elle lance avec l’Etat dans le cadre du plan vélo annoncé vendredi.

L’ADEME veut permettre aux territoires ruraux d’anticiper le déploiement du plan.

Avec cet appel à projets destiné aux territoires de moins de 250 000 habitants, l’agence vise à accompagner les territoires dans la définition et la mise en œuvre de leur politique cyclable. Deux millions d’euros sont consacrés à ce premier volet qui prévoit notamment de financer

  • de l’ingénierie territoriale (recrutement de contractuels chargés de mission vélo / mobilités actives)
  • et l’émergence de services vélos (ateliers de réparation, vélo-écoles, accompagnement, stationnement…).
  • l’investissement sur des projets d’infrastructures cyclables aboutis et la définition et la mise en œuvre de politiques cyclables. Concrètement, l’Ademe financera des études (planification stratégique, maitrise d’ouvrage pré-opérationnelle et maîtrise d’œuvre opérationnelle) et des services vélos dans les territoires peu dotés.

Les financements s’étendront jusqu’à 36 mois.