Pendant la période de confinement ainsi que post-confinement, nos habitudes de déplacements sont modifiées. Nos déplacements ont été des déplacements subis puisque nécessaires sur plus de 2 mois : rendez-vous médicaux, se rendre au travail, aller faire des achats de premières nécessité. Depuis le 11 mai nos déplacements sont limités à 100 kilomètres à vol d’oiseau autour de notre lieu de résidence si nous sommes amenés à sortir de notre département.

A l’heure du déconfinement, nous vous proposons de faire un diaporama des évolutions mobilité du moment.

1. Les transports en commun

A l’échelle nationale, les mesures sanitaires dans les transports en commun sont les mêmes :

  • port du masque obligatoire,
  • capacités des rames de train et des cars réduites
  • des sens de circulation dans les gares.

A l’échelle de la Région Auvergne Rhône-Alpes, l’abonnement TER est à demi-tarif pour le mois de mai.

Concernant le transport scolaire des écoliers Drômois, Ardéchois, Savoyard, Haut-Savoyard et de l’Ain, la Région a annoncé qu’elle fournirait des masques de protection pour les enfants de plus de 6 ans. Dans le transport scolaire, les élèves devront évidemment porter un masque, mais aussi respecter les distanciations sociales. Afin de faire respecter ces mesures, un accompagnateur par véhicule devrait seconder le conducteur.

2. Le vélo et le piéton

Le vélo a été reconnu par l’Etat comme le mode de déplacement à privilégier afin de respecter les distanciations sociales requises.

Afin d’inciter l’usage du vélo et de la marche, des aménagements cyclables et piétons sont appelés à être construit. Le CEREMA a publier un guide à destination des collectivités locales pour la création de ces aménagements temporaires : à consulter ici.

L’Etat débloque 20 millions d’euros  pour aider les villes et les départements à créer des zones cyclables et piétonnes provisoires, mais aussi offrir un forfait de 50€ destiné à faire réparer son vélo chez un réparateur agréé au programme “Coup de Pouce Vélo” . Des séances de remises en selle pourront avoir lieu gratuitement, avec un formateur identifié également sur “coupdepoucevelo.fr” par la Fédération des Usagers de la Bicyclette.

Le forfait mobilité durable peut être mis en place dès le 11 mai par les entreprises et les établissements de la Fonction Publique de l’Etat [ plus d’informations ici ]

3. Covoiturage

Le covoiturage sera peut-être moins conviviale, mais reste autorisé. Des règles sont à respecter :

  • Port du masque obligatoire pendant le trajet par le conducteur et le passager
  • Limite d’1 passager par véhicule
  • Le passager doit s’installer à l’arrière du véhicule
  • Aérer le véhicule : privilégier l’ouverture des fenêtres plutôt que la climatisation

4. Autopartage

L’autopartage, ou le principe d’être plusieurs utilisateurs d’un même véhicule reste autorisé. Cependant, des mesures doivent être prises :

  • Port du masque obligatoire dans le véhicule
  • Nettoyer les mains avant utilisation ainsi qu’après, au savon ou au gel hydroalcoolique
  • Avant et après utilisation, désinfectez les interfaces du véhicule : clés, poignées, volant, frein à main, levier de vitesse, les commodos, etc.
  • Aérer le véhicule : privilégier l’ouverture des fenêtres plutôt que la climatisation

Les gestes barrières doivent être appliqués lors de chaque déplacements